• facebook
  • instagram
  • youtube

Rafale I 

Catamaran Class-C

2013-2015

Formé d'étudiants en ingénierie de l'École de technologie supérieure de Montréal, c'est en septembre 2013 que le projet Catamaran Class-C ÉTS a vu le jour dans le but de concevoir, construire et naviguer un voilier à la fine pointe de la technologie. L'objectif est ambitieux : participer en tant que première équipe étudiante à la prestigieuse Little Cup of America.

L'équipe a relevé le défi avec succès, en prenant part à la 27e Little Cup, à Genève, en Suisse, en septembre 2015. La performance de Rafale en a épaté plus d'un et a attiré les caméras du monde entier ! Rafale ÉTS s'est mérité une sixième place au championnat, le prix de l'Esprit de la Fondation Hydros, ainsi que le titre de Marin de l'Année 2015 de la Fédération de Voile du Québec

Untitled_edited.jpg
OBJECTIF

Notre ambition était de rivaliser avec des équipes expérimentées. Nous étions les seuls étudiants dans le circuit, les autres équipes étant professionnelles et disposant parfois de plusieurs millions de dollars de budget. Le travail acharné délivré par les membres du projet nous a permis de présenter un bateau compétitif à la Little Cup 2015. Nous avons non seulement été la première équipe québécoise à participer, mais également la première équipe universitaire à présenter un projet de la sorte.

Rafale Class-C est un catamaran impressionnant, innovant, monté sur hydrofoils et doté d'une aile rigide. Le bateau a été construit avec un budget minime et de façon entièrement bénévole, ce qui démarque grandement notre équipe des autres. Marc Farmer et Trevor Parekh, l'équipe de navigation, ont réussi à hisser l'équipe en sixième place à Genève. Nous avons également été nommés marins de l'année selon la Fédération de Voile 2015 et avons remporté le prix "Esprit de la fondation Hydros".

IMG_1656.JPG
IMG_2955_edited.jpg
CLASS-C

La Class-C existe depuis les années '60. Elle est une des catégories nautiques les plus innovantes. Les bateaux sont des catamarans mesurant 25 pieds de long et 14 pieds de large. Ils ont la réputation d’être parmi les bateaux les plus rapides sur des circuits fermés ( «Inshore» ). Grâce des règlements très succincts et permissifs, ils sont aussi à l’origine de nombreuses innovations dans le domaine de la voile, notamment les mâts-ailes et les voiles rigides qui sont depuis très longtemps les symboles de la classe. Depuis 2011, ils sont aussi à l’origine du développement d’hydrofoils pour les multicoques.